ìLe secteur industriel se porte-t-il toujours bien?

Inscrite comme élément important de la chaîne productrice, l’industrie constitue l’un des maillons de l’économie mondiale. Au-delà des variations qu’elle connaît, elle s’inscrit parmi les secteurs les plus en vogue, participant au redressement de l’économie d’une société d’un pays. Mais est-elle encore ce qu’elle fut, il y a bien des années ?

Face à la révolution industrielle?

Au cours des dernières années, les progrès scientifiques ont permis à divers secteur d’activité de voir submerger leur technique et donc de rentabiliser ceux-ci. Et le secteur industriel en fait bien évidemment partie.

En effet, que cela soit les progrès scientifiques, l’évolution démographique couplée à la main-d’œuvre, chacun d’entre eux s’inscrivent comme des éléments importants de ce centre d’affaires. Face à la demande grandissante des consommateurs, l’ensemble de la chaîne productrice ne peut donc sommeiller. Et pour répondre aux attentes des consommateurs, les producteurs et les fournisseurs doivent rester en perpétuelle communication tout en fournissant à leur clientèle, les meilleurs services, tout en réduisant les délais de livraison. Quelle que soit l’industrie, à partir de ce la mode, avec pantalons, chemises et chaussettes, jusqu’à ce que de la technologie avec smartphone, tablette et l’ordinateur, et quelle que soit la société qui y travaillent, de Calzedonia (leader dans l’industrie de la mode) jusqu’à Apple (leaders de l’industrie de l’ordinateur), les délais de livraison doivent être impartis pour garantir une rentabilité.

Quels sont les éléments qui impactent la production industrielle ?

Au cours de ces dix dernières années, le secteur industriel a vu son marché s’agrandir, participant ainsi à une augmentation du PIB et donc de l’économie mondiale. Ainsi depuis 2009, chaque dollar dépensé dans ce secteur en rapporte davantage. Aux États-Unis, le secteur industriel prend en charge plus de 17.6 millions de jobs, dont plus de 12 millions travaillent directement dans les industries. Si la population américaine reste de loin, la plus productive, elle surpasse toutes les autres populations en termes de revenus liées directement au secteur de la fabrication. Prise séparément, le secteur de la fabrication aux États-Unis serait la neuvième plus grande économie du monde.

En effet, de nombreux éléments peuvent participer à l’accroissement du secteur industriel et en particulier, celui de la fabrication. Il s’agit sans aucun doute de :

Adopter la “SMAC Stack“ : Cela augmentera le niveau de production tout en participant à l’efficience du marché.

Les médias sociaux : Les médias sociaux aident les producteurs à se focaliser sur leur clientèle tout en attirant leur attention sur les produits.

Plus d’investissement de capital : Investir pour produire plus afin de répondre à la demande des consommateurs.

L’Internet des Objets (IdO) : celui-ci permettra d’accroitre l’automatisation de la production et offrira plus de possibilité d’emploi.

L’émergence du “Next-Shoring“ : les travaux à la chaîne permettront d’accélérer le mode de production.

Chacune de ces tendances sont susceptibles d’influencer le niveau de fabrication des sociétés et ainsi concourir à l’émergence de l’économie industrielle.

ìGrands centres de service et de conseil pour la recherche d’emploi en Italie

A l’heure de l’Europe beaucoup de citoyens français maintenant européen envisage une carrière dans un pays autre que la France et toutes leur attention se porte vers le voisin naturel de la France, l’Italie. L’Italie est une opportunité pour de nombreuses personnes qui sont actuellement à la recherche d’un emploi, car encore peu touché au niveau du secteur du travail. Pour cette raison de grands centres de services et de conseils dans le but de faciliter la recherche d’emploi en Italie se sont ouverts et proposent à qui le veut leurs services.

 

La tradition : Le pôle emploi

L’ouverture des frontières au sein de l’espace Schengen a rendu possible le fait de s’instruire des possibilités d’emplois en Europe et particulièrement en Italie. Il est vrai qu’en Italie, la région du Nord est très développé et recherche constamment des jeunes actifs afin qu’ils puissent rejoindre le rang des travailleurs. La mission du pôle emploi est en France de trouver du travail aux chômeurs, mais il est aussi possible maintenant de se renseigner sur les offres d’emplois dans d’autres pays et d’y postuler plus facilement lorsque l’on habite près des frontières ou que l’on parle la langue et ce grâce au pôle emploi.

La touche de modernité avec internet

Il faut aussi avouer que le développement du net a permis à de nombreuses entreprises de services de se lancer sur le marché international et donc de mettre en relation des employeurs avec leurs futurs employés potentiels étrangers. Ces grandes structures promettent ensuite, la relation entre les protagonistes faite de telle sorte qu’il est possible qu’un contrat ce fasse. Cela permet ainsi le développement de l’emploi en Italie et la liaison entre la France, ou d’autres pays et le marché de l’emploi Italien qui était jusque là resté très cantonné à l’Italie elle même. Rajoutons que ces sites en ligne proposent une pléthore d’options diverses allant du simple métier d’ouvrier à celui de chef de projet voir directeur général d’une structure moyenne.

 

Il faut donc bien comprendre que ces infrastructures sont sans doutes l’avenir pour beaucoup de personnes et il faut bien les connaître afin de se donner plus de chances dans la recherche d’un travail en Italie, car ces entreprises et grands centres de recherche pour l’emploi en Italie sont à la pointe de l’information et sont capables d’aider tout à chacun.