Les Marchés mondiaux

Ces derniers temps il était totalement impossible de passer à côté des marchés mondiaux et de leur impact sur la société en général et sur chacun d’entre nous. Ces marchés financiers ont une histoire et leur influence globale sur ce qui se passe ces derniers temps n’est possible que pour leur histoire et l’importance que les états leurs ont données. Il est donc important de comprendre comment cela fonctionne et les protagonistes les plus importants pour mieux jauger ce milieu complexe.

Le système de marché

L’économie de marché est une spécificité à la civilisation européenne capitaliste qui est aujourd’hui devenu une norme globale. Elle est soumise à la loi de Adam Smith dites de l’offre et de la demande. Qu’importe où dans le monde, si une demande se créer une demande viendra la combler. S’il y a trop d’offres, les prix chutes, s’il y a trop de demande les prix augmentent. C’est ainsi que fonctionne le marché mondial. Si une valeur est recherchée, car sûre, son prix augmente. Si à contrario elle a quelques problèmes et n’instaure plus la confiance, son prix chutera. Les marchés mondiaux sont la synthèse de tous les transferts de valeurs du monde, qu’il soit monétaire ou en action

Les différents marchés

Il existe de très nombreux marchés et bourses à travers le monde et qui pour la plupart sont reliés directement aux marchés des obligations et actions. Mais il existe quelques bourses et marchés dont le but est très spécifique et cherche à réguler un secteur particulier. La bourse de Chicago par exemple est spécialisé dans les matières premières et fait office de mesure mondial du coûts des matières premières. Le marché Forex quant à lui est dédié aux diverses monnaies à travers le monde et leur valeur est défini par les cours de ce fameux marché allant de la valeur aux changes, à la valeur virtuelle.

Il faut donc bien comprendre que les marchés sont un réseau très complexe de places financières pour la plupart d’entre elles reliées de par ce qu’elles gèrent ou vendent. C’est pour cette raison qu’un mini-krach aux Etats-Unis se ressent aussi bien en France qu’à Tokyo, Nikkei, Cac40 et Nasdaq étant intimement reliés.